Sitemap « Le contrat s’est avĂ©rĂ© ĂȘtre trĂšs mauvais et trĂšs dommageable pour nous, rĂ©sume Mike Townsley, directeur communication de Greenpeace. 3,8 millions d’euros, c’est une somme Ă©norme. Greenpeace tient Ă  s’excuser. Une enquĂȘte interne est en cours et nous allons tout faire pour que cela ne se reproduise pas. »