Groupe Sanguin de la Fédération Anarchiste

 Posted by on 18 janvier 2013 at 11 h 30 min
 

Présentation du groupe de Caen

Le groupe Sanguin de Caen est un groupe de personnes rassemblées sur des bases affinitaires fonctionnant sur le principe d’une libre association et de prise de décision à l’unanimité. Notre groupe est fédéré avec d’autres groupes présents partout à travers le pays, chacun fonctionnant indépendamment. Cette organisation constitue la Fédération Anarchiste dont les principes de base sont repris à la suite de cette présentation.

A Caen, nos activités sont variées, elles comprennent notamment la diffusion du journal de la fédération (le Monde Libertaire) dans la rue, les bars, les bibliothèques,…

Les membres du groupe participent également individuellement à différentes assemblées et comités de militants visant à lutter concrètement et directement sur des sujets divers : Antinucléaire, anti THT, médecine libertaire, soutien aux militants de la ZAD contre l’aéroport de Notre Dame des Landes,…

Nous apportons également notre contribution au fonctionnement et à la promotion des œuvres de la Fédération Anarchiste : La librairie Publico, le Monde Libertaire, et la Radio Libertaire.

Pour vous informer sur le groupe, la Fédération Anarchiste, ou les œuvres, vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : groupesanguinfa14

http://www.federation-anarchiste.org

 

Les œuvres de la Fédération Anarchiste

Le monde libertaire

http://www.monde-libertaire.fr/

Le Monde Libertaire est le journal de la fédération anarchiste, il est diffusé chez les marchands de journaux de manière hebdomadaire et à l’échelle nationale. Cet outil de diffusion d’idées de 24 pages est administré par une équipe de bénévoles et alimenté par les militants et sympathisants en articles, nouvelles, informations,…

Un Hors-Série (64 pages) sort également 6 fois par an.

Un supplément bimensuel (8 pages) est distribué gratuitement ou à prix libre par les militants (A Caen le supplément est distribué un soir de la semaine à l’arrêt de tramway Place de la Mare).

Le Monde Libertaire est autofinancé par les ventes du journal, les actions de soutien ou les dons des militants. Notre journal est libre et indépendant.

Où trouver le monde libertaire à Caen : http://www.trouverlapresse.com

  • 11 RUE ST JEAN, 14000, CAEN
  • 81 83 RUE DE BERNIERES, 14000, CAEN
  • 45-49 BD DU MARECHAL LECLERC, 14011, CAEN
  • 28 RUE GUILLAUME LE CONQUERAN, 14300, CAEN
  • PLACE DE LA GARE GARE VEST., 14000, CAEN
  • 69 AV CAPITAINE GEORGES GUYNEMER, 14000, CAEN
  • AVENUE DE LA COTE DE NACRE CHU COTE DE NACRE, 14000, CAEN
  • 1 BD MARECHAL JUIN, 14000, CAEN
  • 20 RUE CHAPRON, 14120, MONDEVILLE
  • 7 RUE ROBERT KASKOREFF, 14000, CAEN

Voir aussi : Les Editions du Monde Libertaire 

 

La librairie Publico

 http://www.librairie-publico.com

La  librairie du Monde libertaire (Publico) propose des livres, brochures et textes, sur l’anarchisme et le mouvement libertaire : écrits des théoriciens, penseurs et militants d’hier – de l’Association Internationale des Travailleurs à l’Espagne révolutionnaire de 1936 – ou de ceux et celles qui aujourd’hui continuent le combat libertaire ; écrits et ouvrages sur les révolutions (La Commune de Paris en 1871, Espagne 36, Révolution russe de 1917 et française de 1789 et 1848), le mouvement ouvrier, l’économie, le syndicalisme, l’anti-fascisme, le féminisme, le situationnisme et le marxisme anti-autoritaire, les médias, la prison, l’écologie ; mais aussi les littératures : prolétarienne, générale, érotique, d’anticipation ou encore roman noir.

Ce sont plus de 5000 titres disponibles.

La librairie propose également une sélection de CD et de DVD.

La presse libertaire y est bien sûr disponible ainsi que des infos militantes.

La librairie du monde libertaire c’est aussi un lieu de rencontre et d’échange qui vous propose régulièrement des débats, projections et expositions.

Contact : 01 48 05 34 08

Adresse : 145, rue Amelot, 74011 PARIS

 

Radio Libertaire : La radio sans Dieu, ni Maître, ni publicité !

Radio libertaire est la radio de la Fédération Anarchiste, elle fut créée en 1981 et émet en FM en région parisienne sur la fréquence 89.4 Mhz. Il est également possible d’écouter Radio Libertaire sur Internet.

La radio fonctionne grâce aux nombreux animateurs bénévoles qui assurent de manière hebdomadaire ou bimensuel la présentation de leurs émissions. Les animateurs, les invités, les sujets, la musique se succèdent afin d’alimenter en continu la grille des programmes du lundi au dimanche. Elle ne bénéficie d’aucune subvention, ce qui lui permet sa liberté de ton et son originalité. Cette radio est le relai de nombreuses luttes et d’idées variées.

Ecouter la radio

Réécouter les émissions

 

 Les principes de base de la Fédération Anarchiste

Nous, anarchistes, réunis à la Fédération anarchiste, sommes conscients de la nécessité de l’organisation spécifique. Nous propageons nos idées et voulons réaliser une révolution radicale et globale, à la fois économique et sociale, afin que soient détruites les sociétés fondées sur la propriété privée ou étatique des moyens de production et de la distribution, toutes les exploitations, l’ignorance et la misère, ainsi que les rapports d’autorité.

Nos objectifs

Les anarchistes luttent pour une société libre, sans classe ni État, ayant comme buts premiers :

  • L’égalité sociale, économique de tous les individus.
  • La possession collective ou individuelle des moyens de production et de distribution, excluant toute possibilité pour certains de vivre en exploitant le travail des autres.
  • L’égalité dès la naissance des moyens de développement, c’est-à-dire d’éducation et d’instruction dans tous les domaines de la science, de l’industrie et des arts. L’organisation sociale sur les bases de la libre fédération des producteurs et des consommateurs, faite et modifiable selon la volonté de leurs composants.
  • La libre union des individus selon leurs convenances et leurs affinités.
  • Le droit absolu pour tout individu d’exprimer ses opinions.
  • L’abolition du salariat, de toutes les institutions étatiques et formes d’oppression qui permettent et maintiennent l’exploitation de l’homme par l’homme, ce qui implique la lutte contre les religions et les mysticismes, même s’ils se cachent sous le manteau de la science, contre le patriotisme et pour la fraternisation de tous les groupes humains, et l’abolition des frontières.

C’est la société entière que nous voulons reconstruire sur une base de respect et d’entraide, non pour un individu, une classe ou un parti, mais pour tous les individus ; la question sociale ne pouvant être résolue définitivement et réellement qu’à l’échelle mondiale.

Notre rôle

L’anarchisme est un objectif de société globale, un idéal, mais aussi les moyens pour y parvenir, ceux-ci étant basés sur les mêmes principes organisationnels et éthiques : fédéralisme et entraide. En tant qu’individus conscients de leur exploitation, les anarchistes entendent lutter avec tous les exploités contre tous les gouvernements, reconnaissant ainsi l’existence de la lutte des classes dont la finalité doit être l’instauration d’une société anarchiste.

Nous devons faire en sorte que les classes sociales exploitées accèdent à la capacité politique nécessaire à leur émancipation. Ce sont les classes exploitées qui réaliseront la société anarchiste, car les exploiteurs ne se laisseront jamais déposséder et emploieront toutes leurs forces, même brutales, contre l’émancipation des travailleurs.

La seule propagande des idées étant insuffisante, la participation aux luttes continuelles revendicatives et émancipatrices s’avère nécessaire pour que les individus veuillent toujours plus et mieux, jusqu’à atteindre une situation de rupture qui permettra leur émancipation totale.

Nous devons inciter les travailleurs et l’ensemble des exploités à combattre les médiations qui vont à l’encontre de leurs intérêts de classe, et à opter pour l’action directe (c’est-à-dire pour des actions décidées et menées sans intermédiaire), et sa coordination sur le mode fédéraliste.

Ennemis de tout despotisme, les anarchistes repoussent toutes les théories autoritaires dont celles inspirées du marxisme, du cléricalisme, du monarchisme, du fascisme, du libéralisme bourgeois et de tout autre.

La révolution est nécessairement constituée de phases destructrices des institutions d’oppression et de phases constructives de la société nouvelle. Cette société, nous voulons qu’elle soit gérée par tous et qu’elle s’instaure dès le début sur la base de structures anarchistes.

C’est pourquoi la Fédération anarchiste se doit être un outil adapté pour la révolution, jusqu’à la concrétisation des objectifs précédemment définis.

Engagement militant

La Fédération anarchiste est une organisation regroupant des militants conscients idéologiquement et pratiquement, ayant connaissance des différents aspects de l’anarchisme et de la Fédération anarchiste. Elle est organisée sur le principe du libre fédéralisme conservant aux groupes et individus qui la composent leur autonomie dans le cadre des Principes de Base. C’est à tous les militants qu’il appartient de la faire progresser, car elle ne reconnaît pas en son sein la division dirigeant/exécutant.

La participation effective des militants aux œuvres collectives de l’organisation est un principe d’éthique et de solidarité qui ne nuit pas pour autant au principe de liberté.

Le fédéralisme de la Fédération anarchiste permet le pluralisme des idées et actions compatibles avec ses principes.

Tout ce qui précède ne peut évidemment indiquer que les grandes lignes des buts poursuivis par les anarchistes. Il sera nécessaire, pour les approfondir, de prendre connaissance des écrits anarchistes et de suivre les travaux des groupes.

L’action de la Fédération anarchiste

L’action de la Fédération anarchiste est basée avant tout sur la défense des exploités et sur leurs revendications révolutionnaires ; mais sans que soit perdu de vue le fait que ce sont à la fois les classes et les positions d’esprit qui s’opposent à l’anarchie.

Cette action est menée sur tous les plans de l’activité humaine, selon les vues et les moyens de chaque tendance.

Pour cette raison, la Fédération anarchiste reconnaît :

  • La possibilité et la nécessité de l’existence de toutes les tendances libertaires au sein de l’organisation.
  • L’autonomie de chaque groupe.
  • La responsabilité personnelle et non collective.
  • L’organe du mouvement, le Monde Libertaire, ne peut être l’organe d’une seule tendance ; celles-ci ont donc toute possibilité d’éditer des organes particuliers, avec l’assurance que l’organe du mouvement leur accordera toute publicité, ainsi d’ailleurs qu’à toute activité s’exerçant dans le cadre de la culture, de la recherche, de l’action ou de la propagande anarchiste.
  • Des relations cordiales, compréhensives, avec les mouvements allant dans le sens anarchiste sur un point particulier.
  • La révocabilité des secrétaires et mandatés.

Enfin, lorsqu’une tendance engage une action, dès que cette action n’est pas contraire aux idées de base de l’anarchisme, les autres tendances, si elles ne sont pas d’accord pour participer à cette action, observent à son égard une abstention amicale. La critique de cette action demeure libre après l’événement.

Les groupes ont la faculté de se donner l’orientation de leur choix : anarcho-syndicalisme, communiste-anarchiste, néo-malthusienne, anarcho-pacifiste…

Ils ont naturellement la possibilité de cumuler toutes ces tendances ou de ne se déclarer d’aucune.

Des régions peuvent être formées et ne peuvent être que sur l’initiative des groupes la composant, le Comité des Relations ne pouvant apporter que des suggestions dans ce domaine.

Sitemap